Les trois compétences du programme de géographie, d'histoire et d'éducation à la citoyenneté sont les suivantes:

- Percevoir l'organisation d'une société sur son territoire

- Interpréter le changement dans une société et son territoire

- Etre ouvert à la diversité des sociétés et de leurs territoires

 

Du Programme d'éducation du Québec:

 

Des apprentissages contemporains et enracinés dans la culture

«En tant que produits d'une société à un moment donné de son histoire, les écoles transmettent implicitement et explicitement les croyances, les valeurs et les connaissances de cette société à cette époque, et inévitablement, les apprentissages reflètent la réalité contemporaine dans sa forme et son contenu. mais elles seront plus significatives et plus profondes si leurs références culturelles sont familières et placées dans une perspective historique: les écoles doivent donc jouer un rôle actif dans la promotion de la culture, comprise ici comme le fruit d'une activité humaine intelligente passée et présente. avec de nombreuses occasions de découvrir et d'apprécier les activités culturelles dans divers domaines, au-delà de la portée des apprentissages dans les programmes d'études. "

 

L'étude de la géographie et de l'histoire à l'école permet aux élèves de développer la capacité de raisonner du point de vue de l'espace et du temps respectivement. La géographie, dans son analyse de la relation entre la nature et les êtres humains, ne se limite plus à l'étude systématique et compartimentée des espaces terrestres. Il est concerné par les problèmes liés à l'utilisation et l'organisation de l'espace ici et ailleurs dans le monde. Lorsque les êtres humains s'installent dans un lieu, ils s'y adaptent et le modifient pour répondre à leurs besoins tout en tenant compte de ses atouts et de ses limites. Le territoire, un espace organisé et construit, reflète les êtres humains qui y vivent, et la géographie fournit des moyens de le comprendre. A l'école, quelle que soit l'échelle étudiée, la géographie permet de répondre à trois questions fondamentales: Comment s'organise un espace social? Comment les sociétés s'intègrent-elles dans les écosystèmes? Qu'est-ce qui distingue un espace social et comment les êtres humains vivent-ils ses caractéristiques distinctives? Quant à l'étude de l'histoire, son but est le développement de la pensée historique et l'acquisition de la méthode d'établissement de la connaissance historique. Il ne s'agit donc pas d'une étude systématique des événements du passé et encore moins de leur simple mémorisation. De plus, l'accent mis sur les connexions entre le présent et les phénomènes du passé amène à voir les événements en termes de continuité, concept fondamental de l'histoire. La capacité à mettre les choses en perspective demande à l'étudiant de situer les événements dans un contexte temporel . L'étude de l'histoire aide aussi les élèves à comprendre et à accepter la différence en leur faisant réaliser que, comme l'a dit A. Ségal, les similitudes existent dans les différences. De cette manière, l'histoire contribue à la construction de l'identité et au développement de la tolérance, qui est une attitude indispensable dans la démocratie.

 

Nous avons également fourni des stratégies d'instruction à télécharger.

CONTACTEZ NOUS

Tél: (819) 778-3382

info@fairbairn.ca

Centre patrimonial de la
maison Fairbairn

45 Wakefield Heights

Wakefield, QC J0X 3G0

www.fairbairn.ca